Unité de fœtopathologie

Unité de fœtopathologie

Présentation de la structure

L’examen fœtoplacentaire est un champ d’investigation dédié à l’identification de la cause et/ou du mécanisme des pertes fœtales ou néonatales précoces, où les anomalies du développement embryofœtal ont une part importante. La fœtopathologie est une discipline transversale, à la fois clinique, morphologique et radiologique.

Historique
L’importance de la fœtopathologie, reconnue par tous les acteurs de la médecine périnatale a conduit à désigner, dans le décret 97-578 de la Loi de Bioéthique (du 28 mai 1997), l’activité de fœtopathologie comme partie prenante des Centres Pluridisciplinaires de Diagnostic Prénatal (CPDPN), pour l’agrément desquels la présence d’un médecin « expérimenté en fœtopathologie » est indispensable.

En 2014, dans le cadre du Plan National Maladies Rares 2, la fœtopathologie par le biais de la SOFFOET (Société Française de FOETopathologie) intègre la filière ANDDI-RARE rejoignant les 8 centres labellisés « anomalies du développement et syndromes malformatifs » de la FeCLAD

Missions :
Ø identifier les ou la cause et/ou du mécanisme des pertes fœtales ou néonatales précoces qu’elles soient des anomalies du développement, des pathologies létales rares, génétiques ou environnementales ou encore inconnues en postnatal.

Ø assurer une mission de soin et de prise en charge des affections embryofoetales. La confrontation des données de l’Exploration fœtoplacentaire avec les constatations des autres intervenants du champ de la périnatalité est une « assurance qualité » de la médecine fœtale au sein d’un CPDPN et permet l’évaluation et l‘amélioration des pratiques médicales.

Ø Sur le plan santé publique et veille sanitaire, les unités d’EFP doivent participer à la tenue de registres épidémiologiques (malformations, pathologies materno-fœtales…) et de pharmacovigilance (toxicologie).

Ø L’EFP mène et participe à de nombreuses études permettant une meilleure connaissance des causes et mécanismes des pertes embryofoetales et néonatales.

Enseignement
La France est le seul pays qui dispense un enseignement spécifiquement dédié à la pathologie fœtale et placentaire, d’abord sous la forme d’un Diplôme d’Université de Fœtopathologie devenu depuis 1996, Diplôme Inter Universitaire (DIU) de Pathologie fœtale et placentaire, et d’un DESC de Foetopathologie. Ces enseignements ainsi que la formation continue sont organisés par les membres de la Société Française de Fœtopathologie (SOFFOET), association régie par loi de 1901 fondée le 15 mars 1984, également très active dans le domaine du diagnostic et de la recherche.

Comment nous contacter :
Madame Lilia BEN SLAMA
Chargée de mission Filière ANDDI-RARES
Institut Imagine
24 boulevard Montparnasse
lilia.ben-slama@aphp.fr

Unité d’embryofœtopathologie Necker-Enfants malades
Service d’Histologie-Embryologie-Cytogénétique du Pr Michel VEKEMANS
Hôpital Necker-Enfants Malades
149 rue de Sèvres
75743 Paris Cedex 15

Pr Tania ATTIE-BITACH: tania.attie@aphp.fr
Dr Bettina BESSIERES: bettina.bessieres@aphp.fr
Dr Férechté RAZAVI: ferechte.razavi@aphp.fr

L’unité d’embryofoetopathologie de l’hôpital Necker-Enfants Malades est une équipe multidisciplinaire qui:

– participe aux réunions de concertation pluridisciplinaires du CPDPN

– réalise les examens fœtopathologiques et placentaires

– assure les explorations moléculaires des fœtus malformés en cas de pathologie génétique avérée ou suspectée

– participe à la consultation de synthèse post-accouchement des couples, en binôme avec un obstétricien du CPDPN

– délivre le conseil génétique et assure le suivi génétique des couples en cas d’exploration moléculaire et met en place la prise en charge adaptée des grossesses suivantes

– répond à des demandes d’expertises externes : cliniques, neuropathologiques, syndromologiques, moléculaires

Autres unités de Fœtopathologie en France
http://soffoet.fr

Pour en savoir plus :
http://soffoet.fr/